Publié le 25/10/2017

Marolles-sur-Seine : les élus trinquent pour l’arrivée de France Boissons

Marolles-sur-Seine, ce mardi 24 octobre. L’entrepôt compte 200 références en stock et un total de 3 000 accessibles partir du catalogue. (LP/Sophie Bordier)
Marolles-sur-Seine, ce mardi 24 octobre. L’entrepôt compte 200 références en stock et un total de 3 000 accessibles partir du catalogue. (LP/Sophie Bordier)

Avec un taux de chômage de 17 %, l’intercommunalité du Pays de Montereau n’est pas épargnée par la problématique de l’emploi. Dans ce contexte, l’arrivée de France Boissons à Marolles-sur-Seine dans le parc d’activités de Saint-Donain a apporté un certain bol d’air.

Inauguré mardi 24 octobre, l'entrepôt desservira 1 300 clients du sud Seine-et-Marne, du nord de l'Yonne et de l'Essonne.

« Nous avons recruté 48 personnes. J'ai eu du mal à trouver quatorze chauffeurs, mais nous avons fini par aboutir », relate Nicolas Scapin, directeur de la filiale sud Ile-de-France de France Boissons qui compte trois sites, à Orléans (Loiret), Auxerre (Yonne) et le plus important à Marolles. Il affirme qu'une montée en charge du personnel est « possible » selon l'activité et qu'en tous cas, « le site recrute des saisonniers l'été ». Au niveau national, France Boissons compte 57 000 clients dont 35 000 cafés, hôtels et restaurants.

Président du Pays de Montereau, Jean-Marie Albouy (DVD) salue cette installation, : « Ils ont créé 48 emplois et financièrement, France Boissons est une des rentrées principales de l'intercommunalité. En plus, il s'agit du développement d'une entreprise du secteur, basée auparavant à Esmans avec un entrepôt à Savigny-le-Temple. En assemblant les deux ici, ils prouvent qu'ils ont confiance dans l'avenir de notre territoire ». Résultat : le parc d'activité créé en 2003 sur 40 ha ne compte plus que 4 ha disponibles...

Ce mardi, lors de la visite inaugurale du site, ouvert en décembre 2016, Nicolas Scapin a expliqué aux élus les 200 références de boissons en stock et les 3 000 accessibles pour leurs clients. Soit un total de 700 000 litres de vins, 16 000 hectolitres de bières et 70 t de cafés !

Surtout, il a insisté sur les conditions de travail des salariés : commande électrique des transpalettes pour les chauffeurs, filmeuse automatique sur les palettes pour les préparateurs de commandes, séances d'ostéopathie offertes chaque mois, formation à la gestion des postures, etc. « La sécurité est importante pour nous. Nous avons même un panneau qui affiche le nombre de jours sans accidents », se félicite le directeur selon lequel, « depuis l'ouverture du site, il n'y en a eu aucun ici. »

Déjà 48 salariés ont été recrutés dans cet entrepôt de France Boissons inauguré ce mardi sur 3 000 m2 dans le parc d'activités de Saint-Donain.

Marolles-sur-Seine, ce mardi 24 octobre. Le directeur de la filiale Sud Ile-de-France Nicolas Scapin (à droite) explique aux élus les conditions de travail et les mesures de sécurité. (LP/Sophie Bordier)

Source : Le Parisien

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017